Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §5
Réglages des maquettes d'intérieur
Notes A B C
Auteur
Jacques Cartigny
Date
2003
Parties
§1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11,
Mise à jour
16/03/2004

Note A

On pourra calculer la position du CG par la formule de R. Jossien
C % = 23 + (28 x Ss x Bl ) / ( Sa x C)

- C % position du CG en % de la corde moyenne
- 23 et 28 coefficients fixes
- Ss surface stabilisateur
- Sa surface de l'aile
- Bl bras de levier de l'empennage pris du 1/4 avant de la corde moyenne de l'aile à 1/4 avant de la corde moyenne de l'empennage
- C corde moyenne de l'aile

On pourra comparer les résultats avec ceux de la formule de Mc Combs :
C % = 16 + 36 x Ve , Où
- Ve "volume d'empennage" = ( Ss x Bl ) / ( Sa x C)
- Bl étant cette fois mesuré aux bords d'attaque des cordes moyennes

Les résultats des deux formules sont peu différents, et il est bon, au départ, de prendre le CG le plus avancé.

Note B

La théorie prévoit que la meilleure performance de durée ( chute minimale) correspond à une vitesse de vol légérement supérieure à la vitesse minimale. Il peu donc _tre intéressant de rechercher cette vitesse ( CG maxi arrière) ne serait-ce que pour connaTtre cette limite, et de réavancer légèrement le CG ensuite.

Note C

Pour des raisons que je comprends mal les empennages des ailes basses semblent peu efficaces ( peut-être parce qu'il sont plus haut que l'aile donc dans le sillage perturbé de celle-ci, alors que pour les ailes hautes ils sont dans la déflexion moins turbulente et qui diminue le VL apparent ). Les ailes basses sont donc encore plus sensibles que les autres modèles à la petite taille des empennages. Même si on peut régler le plané avec un CG à 30%, on est souvent obligé de voler au moteur avec un VL plus important et un CG beaucoup plus avancé à 20 ou 15%. On a l'impression que ce CG doit être d'autant plus avancé que le modèle est plus petit au point que certains Pistachios volent ( et volent bien, du moins au moteur) avec un CG au bord d'attaque! Si on doit avancer le CG de cette façon, il est ne faut pas seulement ajouter du lest, il faut impérativement revoir le plané. donc le VL. au nouveau CG choisi et faire ensuite le réglage du piqueur dans ces conditions. Un problème classique avec les ailes basses est un piqué vers la fin du temps moteur après un vol correct. Ceci suggère de reculer le C.G. mais alors le modèle devient instable quelque soit le piqueur. On est parfois obligé d'accepter cette situation et de voler avec un CG avancé qui écourte la fin du vol ( Airacobra ). De toute façon, si un vol rapide ( C.G. avancé) est favorable à la stabilité, il ne l'est guère à la performance! A caractéristiques aérodynamiques égales, il est très rare que les ailes basses aient les mêmes performances que les ailes hautes, probablement à cause de ce centrage avancé qui force à voler plus vite.