Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §3
Réglages des maquettes d'intérieur
Auteur
Jacques Cartigny
Date
2003
Parties
§1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11,
Mise à jour
16/03/2004

Si l'on est satisfait de son réglage, il est bon de le fixer, en collant l'empennage et en fixant le lest de façon stable sinon définitive.

En principe, ce réglage ( CG et VL ) ne doit plus être retouché. En fait, en fin de réglage, de petits ajustements peuvent être nécessaires, selon virage à droite ou à gauche, incliné ou non, ou pour fignoler les performances. Mais, si un bon plané ne vous assure pas à tout coup un bon vol moteur, un mauvais vous apportera avec certitude un gros Droblème à un moment ou l'autre du vol ( le modèle volera bien à certains remontages. ou à certaines inclinaisons et pas à d'autres. etc

Pour l'exception des ailes basses voir note C Ne pas oublier de rétablir le CG à chaque changement de moteur ou d'hélice.

Vol au moteur: Régler, avec quoi?

- Dans le plan vertical:
Direction de l'axe moteur ( piqueur P )
- Dans le plan horizontal
Direction de l'axe moteur (décalage D ) Braquage dérive ( B ) Vrillage d'aile
- La puissance du moteur n'est pas un moyen de réglage à proprement parler, mais elle a évidemment une influence dans les deux plans, la valeur de chaque réglage change donc à mesure que l'on remonte.

Tout le monde a constaté l'extrême sensibilité des cacahuétes aux réglages. Un petit volet de dérive de 20 mm2 braqué à 5°, un lest de 0,1 g qui avance le CG de 1 mm, une cale de piqueur de 0,3 mm peuvent changer totalement le comportement d'un modèle. Il faut donc insister sur la nécessité de pouvoir faire des réglages fins et stables. En particulier, empennages qui ne bougent pas aux chocs, lest bien fixé mais accessible, et surtout nez mobile pas trop petit, bien calé, facilement réglable dans les deux plans ( ce n'est pas toujours facile! ).

Réglage à droite à gauche
Décalage axe fort, 3 à 6° à droite faible, 0 à 1° à droite
Angle dérive ou volet faible, 2° à gauche à 3° à droite fort, 5 à 10° à gauche
Vrillage faible, 0 à 2° à droite fort, 2 à 3° à gauche ; -2 à -3° à droite
Piqueur 2 à 6° presque totalement indépendant du sens de vol
Recommandé pour Avions stables
Aile haute à cabine
Aile médiane avec dièdre
Aile basse à fort dièdre
Avions peu stables
Aile basse
Biplans à cabane
Parasol à fuselage rond
Remarques Vrillage nul possible si dièdre Prévoir un vrillage d'origine ou ailerons mobile, et gouverne de dérive mobile.

Discussion

lorsque le modèle vole au moteur, il subit la traction de l'hélice, et le couple de renversement du caoutchouc qui tend à l'incliner à gauche ( les hélices tournent presque toujours à droite ). II faut régler le modèle dans le plan vertical, et pour cela on ne dispose que de la direction de l'axe ( en général vers le bas, piqueur P ) et accessoirement de la puissance du moteur. Et dans le plan horizontal, où on peut disposer de trois moyens, le braquage de la dérive B ( ou d'un volet ), le décalage angulaire latéral de l'axe D, et le vrillage de l'aile. On négligera la possibilité, réelle mais peu pratique, de lester un bout d'aile.