Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §2
Réglages des maquettes d'intérieur
Auteur
Jacques Cartigny
Date
2003
Parties
§1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11,
Mise à jour
27/02/2004

Pour ces premiers réglages, l'empennage peut être tenu par un bracelet de caoutchouc ou des petites cales. S'il est collé, on peut le munir d'un volet en papier qui sert de gouverne provisoire. Donner à l'empennage un angle négatif ( VL ) de 4 à 5° par rapport à la surface inférieure plate de l'aile en utilisant une petite cale à l'arrière de l'empennage ( par exemple 3 mm pour un empennage de 40 mm si les incidences étaient les mêmes à l'origine ). C'est cet angle de VL qui assure la stabilité du vol.

Ce réglage ( CG au 1/3 , et VL de 50 ) n'est qu'un point de départ pour la recherche d'un bon plané, car les bonnes valeurs varient d'un modèle à l'autre selon les formes ( surtout rapport et position relative de l'aile et de l'empennage) et les petites différences de construction. En règle générale, pour les maquettes on ne peut guère reculer le CG au delà de 40% pour une aile haute mais on peut avoir à l'avancer à 20% ou moins pour une aile basse ou un biplan.

Pour un modèle d'extérieur, il faut essayer de trouver un bout d'herbe haute et un jour sans vent, pour un petit modèle on peut l'essayer sur le lit ou le canapé!

Lancer le modèle sans violence en visant un point au sol à 8 ou 10 m de vous, SURTOUT PAS VERS LE HAUT

Trois cas peuvent se produire:

1) Le modèle pique de plus en plus: Si un lancer un peu plus fort n'apporte pas d'amélioration, augmenter le VL par une petite cale.

2) Le modèle monte et retombe, une ou plusieurs fois: Diminuer le VL.

3) Le modèle continue son vol de façon régulière sur une pente plus ou moins forte: C'est gagné, le bon réglage n'est pas loin, On peut l'améliorer en essayant de reculer le CG en retirant du lest et en diminuant légérement les cales arrières, mais toujours par très petites variations, et en ne changeant qu'une chose à la fois. De cette façon on peut allonger le plané et le rendre moins rapide, ce qui est favorable à la performance (voir note B), mais il ne faut pas aller trop loin 'dans ce domaine, un plané un peu plus rapide est plus stable, surtout pour les premiers réglages.

La difficulté pour le débutant est de trouver la vitesse "naturelle" du modèle et la bonne pente pour obtenir un lancer correct. Une des caractéristiques d'un bon réglage est que le modèle "récupère" sa pente de plané lors d'un lancerr un peu trop fort (4), par contre à un CG très reculé, le modèle est presque impossible à lancer correctement.

Il n'est pas grave que le modèle tourne un peu à droite ou à gauche pendant les essais de plané, mais il faut le noter pour la suite des réglages, Un virage trop prononcé est généralement le signe d'un vrillage d'aile difficile à supprimer - que l'on peut corriger. avec un petit volet pour "soutenir" l'aile intérieure au virage et un petit volet sur la dérive. Sinon ce vrillage peut imposer le sens du vol au moteur ( à droite si l'aile droite est vrillée positivement, à gauche pour l'inverse ).

Ces explications sont un peu longues, mais en fait, on arrive rapidement à un plané correct. Il est bon de faire de nombreux lancers à ce bon réglage, tant pour s'entrainer au lancer, toujours délicat, que pour bien observer la vitesse de vol, ce qui sera utile pour la suite.