Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §2
Les réglages
Source
MRA 467 p.27
J. Wantzenriether
Auteur
René Jossien
Date
Oct. 1978
Parties
§1, §2
Mise à jour
24/06/2003


mra

Vol à droite avec vrillage

Autre réglage intéressant, c'est celui consistant à mettre plus de positif à l'aile gauche et de virer à droite. Dans ce cas, le virage de la dérive doit être faible à droite, voire neutre et l'angle de traction d'hélice, très peu à droite. Le modèle tourne donc à droite, en partie par la portance de l'aile gauche, positive.

A plein remontage, le couple de renversement (qui fait pencher le modèle à gauche) est combattu, étant donné la plus grande vitesse du modèle, grâce au vrillage positif de l'aile gauche. A mesure que le couple et la vitesse diminuent, les deux effets diminuent, et le cercle de vol reste constant. C'est probablement le réglage le plus efficace pour les salles étroites où l'ensemble du vol reste dans un cylindre d'espace constant.

La dérive est neutre dans le cas d'hélice plus petite, ou légèrement à droite dans le cas d'hélice plus grande ou de grand pas. La difficulté du bon réglage est de bien doser ces différentes interactions.

Noter les réactions bizarres

Une bonne habitude, lorsque l'on n'obtient pas facilement un bon vol, est de noter, le plus précisément, les réactions de vol. Sur le coup, on ne voit pas la modification de réglage à tenter, alors qu'à tête reposée, on peut essayer d'expliquer les raisons qui créent les réactions du modèle, afin de chercher le réglage à essayer pour tenter d'améliorer le vol. En tout cas, avant de raisonner, s'assurer des valeurs des incidences des ailes (vrillage ou non), voir si l'hélice tire à droite ou à gauche et si la dérive est inclinée ou non.

Voici un exemple de notation faite immédiatement après le vol et les correctifs possibles pour remédier. Aspect du vol: remontage à 620 tours. Montée lente du "MILXES M 18" en larges virages (attention car à 2 reprises, le modèle est redescendu en une spirale au sol) puis, au bout d'un tour et demi, à deux tours, l'appareil monte en virages plus serrés et fait même, en vol haut, des cercles réduits; ensuite le modèle esquisse des pertes de vitesse légères, et redescend lentement en larges cercles.

Raisonnement: au début du vol, il semble que 2 effets soit conjugués, le couple de renversement qui redresse le virage (virage à droite plus grand) et l'effet piqueur d'un centrage trop arrière. Ensuite, deuxième temps, le virage à droite l'emporte et l'effet piqueur de la survitesse diminue. Le modèle monte donc plus cabré, mais la spirale à droite se resserre, due à la diminution du couple de renversement, faisant ainsi virer l'appareil en de petits cercles.

Ensuite le modèle est au plus haut et esquisse quelques légères pertes, puis commence à descendre en élargissant de nouveau le cercle: c'est probablement la diminution de l'effet de virage de l'hélice qui se fait sentir et le virage de la dérive étant plus large, le cercle de vol est plus large.

Remèdes possibles

1) A l'effet piqueur du début, avancer un peu le centrage.
2) Ajouter un peu de piqueur (pour compenser) et peut-être, diminuer un peu le virage hélice en se méfiant de ne pas tomber dans l'effet cabreur qui peut en résulter. Dans ce cas, donner un peu plus de virage à droite par la dérive qui compensera la diminution du virage, par l'hélice, et réduire ainsi le diamètre de fin de vol.
Ceci est un exemple complexe de réglage. Heureusement pour les modélistes, certains modèles se règlent plus facilement si on a la sagesse de se contenter de vols de 30 secondes, ce qui est déjà très bien.