Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §1
Caoutchouc
Source
MRA 454 p.24,25
Auteur
Gérard Porcher
Date
Sept 1977
Parties
§1, §2, §3
Mise à jour
11/03/2003


mra
Cacahuète, Essais et Réflexions.

suite du n°453

Influence du diamètre de l'hélice sur la régularité du déroulement (fig.2)

Section du moteur : 7 mm2 - longueur : 0,170 m - distance entre crochets : 0,170 m - remontage : 450 tours.

diam. hélices larg. pales pas relatif
180 10% 1.06
200 10% 1.1
220 11,5% 1
240 10% 1.11

Trois hélices, diamètre 180, 200 et 240 largeur 10 % ont le même comportement à cela prêt que les plus petits diamètres déroulent en perdant continuellement des tours/seconde alors que la 240 stabilise ses T /s dès la Sème seconde pour conserver un déroulement constant sur les 2/3 du temps total.

L'hélice de diamètre 220 d'un pas relatif plus petit mais largeur de pale portée à 11,5 %, a au départ une pointe de survitesse très importante, le poids relatif de cette hélice. plus élevé entretient une oscillation de la vitesse de rotation, sa vitesse moyenne qui devrait être supérieure est en fait presque la même que la vitesse moyenne de la 24, ces tours en moins sont dûs à l'augmentation de la largeur relative des pales.

Point particulier de ces courbes, les 4 hélices tournent à la même vitesse au temps 17.5 secondes.

Sécurité de remontage (figure 3 et 4)

On voit sur les courbes de remontage que pour 10 mm de longueur d'écheveau il y a une forte variation du nombre de tours emmagasinables d'une section à l'autre. Courbe K 8 :
figure 3 : 1 mm2 de section donne 80 tours,
fig. 3 et 4 : 10 mm2 donnent 25,3 tours,
fig. 4 : 100 mm2 donnent 8 tours.

Lorsque la section est multipliée par 10, le nombre de tours est divisé par la racine carrée de 10 d'où la formule N = KL/rac(S), le coefficient K ici est de 8 pour 100 mm2 de section, c'est la valeur à ne pas dépasser pour un écheveau de caoutchouc pirelli rodé ayant cassé à K = 8,9.

Construction de la courbe K = 8

S Horizontalement: variation des sections N Verticalement: variation du nombre de tours, pour 1 cm de longueur d'écheveau appliquons la formule N = KL/rac(S): K = 8, L = 10 mm ; K x L = 80.

Section S Racine de S N=80/RAC(S)
1 mm² 1 80
2 mm² 1,414 56,57
3 mm² 1,732 46,19
4 mm² 2 40
10 mm² 3,16 25,3

N.B. Section 1 mm2 : K5 = 5O tours; K6 = 60 tours; K7 = 70 tours; K8 = 80 tours; K9 = 90 tours.

Recherche du coefficient de remontage maxi.

La provenance et l'état de son vieillissement peuvent faire varier considérablement la résistance à la torsion d'un moteur caoutchouc d'où nécessité de connaître le nombre de tours maximum à la rupture. Il faut évidemment casser un écheveau. Essais: lubrifier à l'huile de ricin: 1/2 gr d'huile pour 10g de caoutchouc. Rôder soigneusement en augmentant progressivement le nombre de tours. La rupture intervenant généralement avec les triples nœuds.
P = Poids de l'écheveau / V¨P = Racine carrée de ce poids
L = Longueur de l'écheveau / V¨L = Racine carrée de cette longueur
Exemple: P = 10 gr; V¨10 = 3,162. L = 0,263 mètres; V¨0.263 = 0,0513.
Condition: le moteur a cassé à 380 tours d'enroulement.

équation

Pour avoir une bonne sécurité dans le remontage nous adopterons, K 8 donc remontage maxi pour 380 x 8 / 8,9 = 342 T et pour cet écheveau.

fig.2
  http://peanut.scale.free.fr (c) 2003 Christophe TARDY - ctardy@online.fr