Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §1
Récupérations
Vitrages
Source
MRA 450 p.5
Auteur
René Jossien
Date
Octobre 1976
Parties
§1
Mise à jour
29/03/2004


mra
Le Saint

Suite des n°s 439 à 441, 443 à 445, 446, 448

Chantier de cacahuète

J.F. Frugoli et son Jodel ; le "Taupin du fiston" nous disait A. Méritte dans le dernier MRA

Quelques récupérations

Avant d'aborder le recouvrement et les décorations, voici quelques Idées de récupèration de pièces ou objets pouvant être l'utilisés pour la construction des Cacahuètes,

Sur certaines bombes aérosol (Insecticide, fixateur, etc.) le faible diamètre des diffuseurs de ces bombes peuvent représenter des faux cylindres de moteur et sont facilement récupérables en les extrayant des bombes vides. la présence d'une petite queue favorise le collage.

Certains diffuseurs sont munis, à la sortie du Jet pulvérisé, d'une autre petite pièce de nylon. Cette pièce, repercée au Ø de l'axe, peut servir de palier d'hélice (une de chaque côté du nez). Une autre astuce pour simuler, d'une façon très légère, les cylindres de moteur, est de couper la longueur nécessaire dans les filtres de cigarette. Quelques fines rondelles, Intercalées, simuleront les ailettes.

Certains capuchons de forme ogivale, tels ceux de stylo à bille, peuvent garnir agréablement une hélice. Certains rouges à lèvres sont coiffés d'un capuchon d'hygiène en forme d'obus, L'extrémité de ce capuchon forme un parfait cône d'hélice sur lequel sont collées (à l'araldite, car, à la cellulosique, ça ne résiste pas aux chocs) les pales moulées. L'arrière du cône est fermé par une planchette balsa 15/10, dans lequel, sera collé le tube papier, servant de palier, et également collé à l'avant du cône.

J'ai déJà parlé des boutons dont le choix du diamètre et de la forme permet de mouler des roues en feuille de rhodoïd chauffée. Dans le même but, certains petits Jouets possèdent de petites roues, parfois légères et Jolies, pouvant convenir pour certains trains d'atterrissage.

La recherche est illimitée dans ce domaine, et nous attendons les idées de nos lecteurs,

Les cabines vitrées

Avant d'aborder le recouvrement des cacahuètes, il faut, dans le cas de cabine vitrée, poser les pellicules transparentes faisant office de vitres. Précédant ce travail, Il est bon pour obtenir une meilleure présentation, de peindre, à la peinture cellulosique noire ou ou à l'encre de chine, les montants intérieurs limitant ou se trouvant compris entre ce surfaces vitrées.

Une fois terminé, le fuselage est ainsi plus Joli si on peut distinguer, à travers les vitres, les charpentes peintes intérieurement.

C'est égaleement à ce moment que seront collés, à leur place, le ou les tableaux de bord que l'on aura précédemment dessinés le mieux possible sur un papler.

Pour les surfaces vitrées planes, on obtiendra de meilleurs résultats (et plus légers) en utilisant de la pellicule transparente, genre Succulus ou Scel-o-frais, dont l'élasticité donne la faculté de parfaitement tendre ces surfaces lors de la pose. Le collage est effectué à l'enduit nitro-cellulosique, posé sur les longerons et les montants. Quand l'enduit est sec, environ une heure plus tard, on coupe, à la lame de rasoir les parties dépassant les baguettes limitant ces surfaces vitrées.

Pour les surfaces galbées vitrées de l'avant (pare-brise) et parfois de l'arrière de la cabine, il faut utiliser du rhodoid très mince, 0,1 à 0,2 maxi. Dans le commerce modéliste, on ne trouvera pas toujours du rhodoïd aussi mince, aussi est-II bon de fureter un peu partout (fouiner, diraient les amateurs d'antiquités) pour trouver le frêle emballage transparent de certaines boîtes de Jouets (poupée, ménagère, etc...) ou de friandises, dont la faible épaisseur garde cependant la rigidité requise pour épouser le galbe recherché.

Choix et collage des vitrages

Il faut se méfier du papier cellophane, mince et un peu rigide, mais qui perd ses qualités de bonne tenue si on a la malchance de l'humidifier lors de la pulvérisation du papier d'entoilage.

Avant de découper les formes galbées des pare-brise, il est prudent de rechercher la forme correcte avec un "patron" en pepier semi-épais que l'on peut découper, petit à petit, pour parvenir à la forme développable convenable. Une fois le bon patron obtenu, s'en servir de modèle pour découper la parfaite forme dans le rhodoid adéquat.

Pour le collage, utiliser de la colle cellulosique fluide ou un peu allongèe de diluant. L'usage de l'enduit n1tro ne donne pas de bons résultats à cause de la plus longue durée de séchage et sa moins bonne prise.

Le vitrage galbé d'une cabine fermée est délicat à bien faire, aussi nous mettons en garde les modélistes devant aborder cette difficulté.

Signalons que le papier d'entoilage collé sur ces surfaces (lors de la finition du recouvrement, après la pose des "vitres") c'est-à-dire lee collage du papier sur le rhodoïd, le succulus ou le scel-o-frals, demande un collage à l'enduit, alors que le collage du papier sur l'ossature bols s'effectue plus faclfement à la colle vinylique diluée.