http://peanut.scale.free.fr Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §1
Quelques poids à suivre
Source
MRA 448 p.20,21
Auteur
René Jossien
Date
Mars 1977
Parties
§1, §2, §3
Mise à jour
14/12/2002


mra
Le Saint

QUELQUES POIDS A SUIVRE

Avant d'entoiler le Cacahuète (disons, pour satisfaire les puristes, avant de poser le recouvrement papier), il serait bon de vérifier si la construction reste dans d'es poids raisonnables. Construire en suivant les directives d'un plan, c'est une bonne voie, Respecter certaines duretés d'e balsa, c'est déjà mieux, Mettre plus ou moins de colle, plutôt moins, c'est encore mieux. Mais voilà ! Que va donner le Cacahuète une fois terminé?

André Méritte et son Farman gagnant du concours de Louveciennes - plan le mois prochain. En bas, le Miles M 18 de René Jossien, deuxième de ce concours.


(Suite des n° 439 à 441, 443 à 445, 446)

Farman Moustique et Miles 18

Avant d'entoiler le Cacahuète (disons, pour satisfaire les puristes, avant de poser le recouvrement papier), il serait bon de vérifier si la construction reste dans d'es poids raisonnables. Construire en suivant les directives d'un plan, c'est une bonne voie, Respecter certaines duretés d'e balsa, c'est déjà mieux, Mettre plus ou moins de colle, plutôt moins, c'est encore mieux. Mais voilà ! Que va donner le Cacahuète une fois terminé?

Va-t-il être parmi les poids "plume", les moins de 8 grammes tout compris ? Entre nous, ce n'est d'abord pas à la portée de tout le monde, et surtout avec du balsa ordinaire (le balsa spécial indoor, ne se trouve qu'en Amérique), Ensuite, si le réglage est correct, il permettra de voler plus longtemps, mais avec un tel modèle, il faut abandonner tout espoir de gagner l'épreuve présentation ; ou alors, chapeau. Et puis, disons qu'à ce poids, la construction sera vraiment légère, donc fragile à la manipulation (pas en vol, parce que là, plus c'est léger, et moins c'est fragile), car malheureusement on a plus souvent le Cacahuète entre les mains, qu'il n'est en l'air.

Va-t-il peser entre 10 et 12 grammes. C'est déjà un très bon résultat, et là on peut espérer sans être trop prétentieux, un bon classement général grâce à la bonne réalisation d'un appareil joli et non fragile (enfin pas trop, car ces petites bêtes-là, il ne faut pas les bousculer) et capable de bien voler.

Son poids Sera-t-il entre 12 et 15 grammes ? C'est encore très bon pour le vol en salle et c'est le cas d'une nrnnde majorité d'appareils construits cependant par des champions.

Dehors, en salle : un choix.

Et ma foi, si l'on désire surtout voler dehors par vent faible ou nul, mieux vaut qu'il pèse plus de 15 grammes, C'est plus facile à réaliser, et c'est aussi, paradoxalement, plus facile à faire voler (dehors, hein j'ai bien dit dehors. Qu'on ne vienne pas chinoiser là-dessus). Au-dessus de 15 g, l'appareil est plus stable et possède un plané qui commence à être un " vrai " plané et là, rien n'empêche de le régler pour grimper haut dehors, il n'y a pas de lampadaire qui oblige à maitriser la monture.

Il est donc intéressant, dès le début de la construction, d'avoir une idée si celle-ci est légère, moyenne ou lourde. Cette connaissance permet de modifier la suite de la réalisation et de se rapprocher de la construction souhaitée.

Il est conseillé, si l'on veut faire des progrès dans la construction prochaine des Cacahuètes, de noter les sections exactes employées, les duretés de bois, les poids de l'ossature obtenue au cours de sa construction, puis les poids après entoilage et enduisage. Cette récapitulation exacte permet, au suivant modèle, soit d'éviter certaines erreurs de faiblesse, soit de tenter de gagner du poids en certains endroits reconnus nettement surabondants.

Une balance simple et précise

Tout modéliste sérieux peut construire une vraie balance de précision permettant des pesées de O à 2,5 g et de 2,5 à 5 g. Le dessin et la description de cete balance, réalisée en baguettes et planche balsa et corde à piano, figure dans le MRA n0 30, d'avril 1939. Elle a été conçue par M. Marcel Chabonnat, à l'usage des micromodèl'es, Son usage est donc similaire pour la pesée des Cacahuètes.

Mais peut-être êtes-vous, comme moi, tellement pressé de voir où en est la construction, que la cellule est réalisée, alors que la balance, projetée depuis plusieurs années, ne l'est toujours pas.

Voici donc comment je pèse mes Cacahuètes avec la précision du décigramme (on peut même être hardi et annoncer le poids au centigramme près), L'échelle de lecture est d'environ 20 mm pour 0,4 gramme, ce qui donne 5 mm pour le décigramme et 1 mm pour 2 centigrammes.

Les matériaux utiles à cette " balance sont : un rectangle de planche 100/10 de 50 X 20 mm, une baguette bois dur 5 X 2, longueur 800 mm, un fil à coudre d'environ 20 cm de long, une épingle à tête droite, une autre courbée en forme de crochet et... des poids étalons.

Voyons d'abord la construction de la balance représentée figure 23.

Coller l'une des extrémités de la baguette 5 X 2 B.D., à plat sur le plat du bloc 50 X 20 X 10 de manière à ce que le chant de la baguette 5 X 2 soit au niveau du chant du bloc (bloc balsa ou bois dur).

A l'autre bout de la baguette, coller l'épingle de manière que la pointe soit perpendiculaire à la longueur de la baguette et dirigée vers le même côté que le déport du bloc.

Un peu en retrait de cette épingle index, attacher le fil autour de la baguette 5 X 2, en s'arrangeant à ce que le fil pende à l'opposé du chant, côté pointe-index. A l'autre bout du fil (de longueur environ 20 cm) attacher une épingle recourbée en forme de crochet.

Mise en service et étalonnage

La balance est terminée, Fixons-la maintenant au mur par deux grandes épingles (au moins 30 mm) ou deux fins clous traversant le bloc et immobilisant celui-ci au mur dans la position horizontale, Après avoir "fatigué" un peu la baguette en suspendant plusieurs fols 3 grammes durant cinq minutes, la laisser se replacer à sa position d'équilibre qui accuse une légère courbe due à son propre poids et à celui du fil et des épingles.


  http://peanut.scale.free.fr (c) 2003 Christophe TARDY - ctardy@online.fr