Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §2
Nez
Source
MRA 445 p.16,18
Auteur
René Jossien
Date
Décembre 1976
Parties
§1, §2
Mise à jour
01/12/2002


mra
fig. 15 à 18

Un autre système, plus simple, permettant le changement d'hélice est représenté par la figure 15. Sur l'axe d'hélice en C.A.P. 6/10' est soudé, perpendiculairement, un ergot en CAP 5/10. Sur cet ergot vient pivoter un entraîneur de l'hélice (C.A.P. 5/10") qui prend appui sur l'axe, au déroulement moteur.

En roue libre, cet ergot pivote et laissant ainsi tourner librement le propulseur. Deux gouttes de colle emprisonnent l'entraîneur et l’hélice pour éviter qu'ils n’échappent.

Ce système nécessite de remonter l’écheveau directement puis d’accrocher le moteur remonté à l’anneau de l’axe.

La figure 15 montre une roue libre de Jacques Pouliquen encore plus simple utilisable avec les hélices en plastique ayant un cran prévu à l’avant (hélice Williams).

Devant le palier, une rondelle laiton faisant office de butée, puis une autre rondelle soudée à l'axe, ensuite passer l’hélice (cran vers l’avant), puis former la boucle de remontage dont le premier coude sert d’entraîneur de l’hélice.

Prévoir entre la rondelle soudée et l’arrIère du crochet un espace tel que l’hélice puisse reculer de 2,5 à 3 mm dés le déclenchement en roue libre. L’hélice est emprisonnée, donc non interchangeable.

Dans la plupart des salles (pas assez hautes en plafond) le vol se termine souvent avant que ne soit totalement déroulé le moteur.

La roue libre n’est donc pas nécessaire, et il suffit de souder, avec la petite rondelle absorbant la traction de l’écheveau. un doigt d’entraînement qui sera piqué, éventuellement collé, à l’arrière de l’hélice.

Ce système permet de changer facilement d’hélice pour trouver le meilleur groupe moto-propulseur (figure 17).

Au concours des Mureaux, j'ai vu beaucoup de modélistes ayant choisi la roue libre représentée en figure 18. Plus encore qu’en vol libre, où elle n’aurait jamais dû être employée, en Cacahuète cette roue libre est à déconseiller.

La poussée du ressort épingle, qui assure le déclenchement du doigt en déplaçant l’axe vers l’avant, exerce également une poussée sur l’hélice, l’empêchant ainsi de tourner très librement.