http://peanut.scale.free.fr Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §3
Assemblage du fuselage
Source
MRA 441 p.18,19
Auteur
René Jossien
Date
Août 1976
Parties
§1, §2, §3
Mise à jour
14/02/2003


mra
Le Saint
fig.6

ASSEMBLAGE DU FUSELAGE

Si le maître couple du fuselage n'est pas rectangulaire, on ne peut donc pas suivre la classique construction des 2 flancs, disposés perpendiculaires au plan du chantier, à l'aide de quelques équerres. Il est donc bien commode de bâtir un couple en balsa 2 X 1 (pris dans de la planche 10/10), couple qui viendra se placer à l'intérieur du maître couple du fuselage, guidant ainsi les 2 flancs pour la pose des entretoises. Le couple avant est ensuite collé, à la cellulosique, pour hâter le séchage (attention de ne pas casser les longerons en rapprochant les deux flancs, c'est fragile un Cacahuète.

Une fois sec, faire la liaison des parties arrière. Le fuselage ainsi bâti grossiérement, on a juste alors les entretoises, une à une, en vérifiant la bonne symétrie de temps en temps. Pour assurer un collage à niveau des entretoises, poser celles-ci à leur place, mais en les faisant dépasser légèrement du longeron, puis avec le plat d'une baguette lisse, faire glisser celle-ci en appuyant jusqu'au plan des longerons.

Dès le dessin du modèle, il est prudent de prévoir, à l'emplacement de la broche d'attache du caoutchouc, une largeur intérieure du fuselage d'au moins 10 mm. Cette précaution évite le blocage de noeuds à l'arrière, décentrant un modèle en fin de vol.

Les formes arrondies des dessins de fuselage sont réalisées en planche balsa 5/10 pour l'avant, 4/10 pour l'arrière (poncée à 3/10 pour le plus arrière), formes collées sur quelques faux couples en 12 ou 10/10 balsa.

Aux points où seront collées les attaches du train d'atterrissage, garnir les angles de petits renforts en 20 ou 15/10, affleurant la face extérieure du fuselage. Les jambes du train gardent un petit coude de CAP de 2 à 3 mm de longueur qui se piquent dans ces goussets, consolidant ainsi le collage définitif du train.

La même solution est retenue dans les cas de mâts pour aile surélevée (aile parasol).

  http://peanut.scale.free.fr (c) 2003 Christophe TARDY - ctardy@online.fr