Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §3
Hémiptère Mauboussin
Source
MRA 29 p.11-14
François Droxler
Auteur
Maurice Bayet
Date
Juil-Août 75
Parties
§1, §2, §3, plan
Mise à jour
14/03/2004


mra

Pour terminer, nous avions écrit à M. Pierre Mauhoussin, créateur de tant d’avions très intéressants pour lui demander s’il pouvait compléter notre documentation sur son Hémjptère et nous le remercions de sa lettre dont nous publions un extrait page 14 dans l’intérêt de nos lecteurs en souhaitant qu’ils réalisent des Hémiptères à différentes échelles pour le vol libre à caoutchouc, motorisés et aussi radiocommandés : l’appareil en vaut la peine. Maurice Bayet

Extrait d’une lettre de M. Mauboussin

A l’époque de votre fondation je consacrais quelques loisirs au mouvement modéliste avec Michel Wibault entre autres. Quant à I’Hémiptère qui peu avant la guerre faisait ses essais avec Brevier je devrai répondre de mémoire car les plans du construction n’existent plus. Idée directrice : réaliser un appareil de pilotage très facile et sûr. Des essais très complets en soufflerie sur l’interaction des deux ailes en tandem avaient montré qu’une voilure arrière convenablement placée par rapport à l’aile avant, avait une polaire avantageusement influencée avec un cx minimum plus faible et un cz croissant régulièrement avec l’incidence et sans tendance au décrochage d’où l’idée de faire participer cette voilure à l’équilibre et à la maniabilité tant en profondeur, qu’en transversal. Les deux voilures étaient munies d’ailerons agissant différentiellement en profondeur et conjointement en transversal. Le profil de l’aile AV était à CMO nul et ses ailerons à fente. Le profil AR était un symétrique. Les dérives et gouvernes de direction étaient placées aux extrémités de l’aile AR afin d’être pleinement efficaces aux grands angles. Le centre de gravité était plus en arrière que la normale afin de faire participer l’aile AR à la portance soit à 35 %, 38 % de la corde de l’aile AV. Un jeune breveté pilote, mon cousin, Roger Bardin, avait fait ses premières armes sur le prototype sans problème. L'Hémiptère avait participé aux 12 heures d’Angers. L’approche de la guerre puis le repli à Aire-sur-Adour (1) ont mis fin à la carrière de cet appareil, il était blanc avec lettres, inscriptions et bandes rouge vif. Croyez, cher M. Bayet, en mon meilleur souvenir,
P. Mauboussin.

(1) Où furent construits les fameux "Fouga" dessinés par M. Mauboussin.

Tableau de bord et modèle de Roger Morin.