Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §28
Rodage, remontage
Source
Cacahuètes, débuts, progression, perfectionnement.
Auteur
Jacques Delcroix
Date
Juillet 1981
Pages page suivante
§0, §1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11, §12, §13, §14, §15, §16, §17, §18, §19, §20, §21, §22, §23, §24, §25, §26, §27, §28, §29
Mise à jour
31/12/2003


Pottier 100

Rôdage

Rien ne me désole plus que d'entendre la succession de ruptures d'écheveaux. Ces incidents si l'on en croit les "victimes" (en fait les victimes sont les modèles), disons, les responsables (pour ne pas dire les casseurs), se produisent souvent loin du remontage limite de rupture. Il faut cependant savoir que ce point de rupture peut être atteint en cours de remontage : si l'on oublie de raprocher suffisament. Les remotages "sauvages" à cadence accélérée font mal de même que le frottement de l'élastique sur le cadre avant du fuselage. Avoir le courage de changer l'écheveau plutôt que de lui faire subir des outrages irréparables.

Apprendre à rôder : le plus simple ? par simple étirage... à fond avant rupture, en dehors de la maquette. Accrochage sur une simple poignée de porte avec un recul suffisant : 7 fois, 7 fois 1/2 ? Pour un écheveau de 40 cm, cela fait 2m80 - 3m.

Remontage

Apprendre à remonter et ne pas prétendre du premier coup mettre le nombre N de tours maximum : 1600 voire 1800 tours.
Formule : N = L.K / RAC(S)
L : longueur en mm
K : coefficient dépendant du caoutchouc
S : section du caoutchouc en mm² (les deux brins)
RAC: fonction racine carrée

Pour K on pendra 6 pour commencer. Normalement c'est au moins 7. Personnellement, quelle que soit la qualité de la gomme , je n'ai jamais dépassé 7,6 pour une cacahuète. Trop de prudence ? Peut-être aussi l'horreur de détruire et peut-être mes limites de personnelles pour mes qualités de remonteur.

On commence par étirer l'échveau à cinq fois sa longueur (2m pour 40cm). On peut remonter à cette longueur jusqu'à la moitié du remontage (un peu plus). Ensuite on rapproche très régulièrement. Si l'on rentre trop lentement, on explose ! Si l'on rentre trop vite, on ne mettra pas le nombre de tours escompté : inutile de bourrer les derniers tours avant mise en place du nez; ce bourrage entraîne la formation de noeuds irréguliers : dévider les derniers tours parfois coincés à la broche arrière avant de passer au remontage suivant ( c'est encore une autre cause de rupture "en toute bonne fois").


Pour mesurer avec précision la section de gomme on peut enrouler le caoutchouc à bord jointif (sans l'étirer) sur une régle ou un crayon : en mesurant 10,20, 25 spires on améliore la précision de la mesure.