Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §17
Tableau de bord, Entoilage, Immatriculations
Source
Cacahuètes, débuts, progression, perfectionnement.
Auteur
Jacques Delcroix
Date
Juillet 1981
Pages page suivante
§0, §1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11, §12, §13, §14, §15, §16, §17, §18, §19, §20, §21, §22, §23, §24, §25, §26, §27, §28, §29
Mise à jour
20/01/2004


Pottier 100

Tableau de bord

Calquer la forme sur une feuille de papier (s'assurer que l'encre de chine ne bave pas sur ce papier). Esquisser au crayon les cadrans en prenant la précaution de les aligner comme il faut et de les proportionner. On peut toujours faire deux tableau de bord et choisir le meilleur. Différents moyens de coloration sont utilisables. Je trouve les encres Pébéo bien commodes (elles se diluent à l'eau). On peut utiliser l'encre de chine et une plume à dessin très fine (dessin des cadrans). Tout est possible avec des réhauts de couleur (gouache évidemment utilisée épaisse et couvrante). Ce tableau, dont on aura bien vérifié les contours est collé sur une plaque de balsa de 2 ou 3/10 à fil transversal avec un bâton de colle solide, genre UHU Stick. Collage de l'ensemble et arasement soigné avec le dessus du capot moteur.

Le ponçage général de l'ensemble du fuselage réclame la légéreté de main et le doigté déjà évoqués.

Entoilage

Commencer par le dessous, coupé ras après séchage, puis les flancs : léger débordement et rabat sur le dessous de 1/2 à 1 mm. Enfin, le dessus. Même choix de papier avec une facilité plus grande pour le collage du japon à la vinylique, toujours face brillante dehors, sans risque de vrillage à redouter. Seul avantage du collage au nitro : un peu moins de risque de plis dans les angles. Bien sûr, toujours des coupes débordant la pièce de 5 à 8 mm dans toutes les directions (avec l'expérience on peut réduire ces marges, donc les chutes). Cette fois le papier est tout bêtement placé avec les fibres parallèlement à l'axe du fuselage. Ne pas oublier de placer la face lisse vers l'extérieur.

Tension à l'eau, peu SVP, très peu, au pinceau humide, c'est tout. Après séchage longue durée, enduit nitro dilué, pris par petites quantités avec le bout du pinceau.

Immatriculations

Pendant le séchage, on peut découper les immatriculations. Instrument? Lame de rasoir cassée en biseau. Les plus faciles à casser donc les meilleures pour cet usage sont les Gilette "jaunes" aussi appelées "Gilette Française".

Les immatriculations blanches seront découpées comme les bandes décor de cette couleur dans du papier "par avion" (papier à lettre très léger). Le plus pour une texture égale. Vous pourrez alléger celui-ci par ponçage régulier sur un marbre ou surface ultra lisse et plane...Les centièmes peuvent vous intéresser!

Pour les immatriculations noires, vous devrez trouver du "modelspan" noir léger. Je ne connais à ce jour pas de fournisseur en France (aux dernières nouvelles - de 1981 ! - Scientific France : japon sauf noir. Voir les liens de fournitures.) Travailler en transparence sur le plan ou son calque, sous un éclairage intense (soleil de préférence).

Pour quelques autres couleurs on peut prendre du japon de couleur (jaune, orange, rouge, bleu, vert)... Mais on se heurte au même problème de distribution : où en trouver ? Vous pouvez toujours en commander en Angleterre, voir petites annonces dans Aeromodeller, ou les adresses sur l'article de T. Bachellier : "Bien débuter".