Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §12
Fuselage : les flancs
Source
Cacahuètes, débuts, progression, perfectionnement.
Auteur
Jacques Delcroix
Date
Juillet 1981
Pages page suivante
§0, §1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11, §12, §13, §14, §15, §16, §17, §18, §19, §20, §21, §22, §23, §24, §25, §26, §27, §28, §29
Mise à jour
17/06/2003


Pottier 100

Fuselage

La structure peut varier à l'infini. Je citerais rapidement le cas des fuselages ronds ou ovoïdes (YAK3 ou Corsair F4U 4 ci dessous), 4 longerons qui affleurent, des entretoises sur lesquelles sont collées des formes en arc de cercle, des lisses (10 ou 12 au moins sur le pourtour). Bien délicat pour un début...

On continuera par une autre complication : Piper ou SK1 Trempik : 2 flans (oubliant la partie supérieure du fuselage hachurée).

Flans réunis ensuite avant d'ajouter toutes les garnitures : dosserets, longeronnets, etc.

Le Citabria est un peu plus classique avec ses 4 longerons d'angle. UNe fois l'assemblage des flans effectué , on ajoutera les les lisses larérales donnant le léger bombé des flans. En tous cas, prévoir pour le stabilo une fente bien dégagée sur l'arrière, de 2,5 ou 3 mm (avec l'épaisseur du stabilo, débattement de 1,5 - 1 mm minimum). Dans le cas du Pottier 100 TS cet espace est à prévoir dans la dérive.

On passera à du plus classique genre Lacey M10 ou Pottier 100 : 4 longerons d'angle solides et légers assemblés par flans 2 à 2. On peut procéder dans l'ordre indiqué :

Si l'on procède dans cet ordre, on peut araser les entretoises avec précision, en visant pour respecter l'alignement. Une fois le premier flanc sec et poncé pour rattraper les plus infimes différences de niveau, on peut poser par dessus une feuille de plastique transparent et faire juste au dessus le second flanc parfaitement semblable au premier.