Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §11
Suite
Source
Cacahuètes, débuts, progression, perfectionnement.
Auteur
Jacques Delcroix
Date
Juillet 1981
Pages page suivante
§0, §1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11, §12, §13, §14, §15, §16, §17, §18, §19, §20, §21, §22, §23, §24, §25, §26, §27, §28, §29
Mise à jour
05/05/2003


Pottier 100

Tension à l'eau et maintien en place

Comme pour la première tension du stabilisateur et de la dérive, la première tension de l'entoilage de l'aile sera effectuée à l'eau. Ne pas passer les pièces sous le robinet !!! Un pinceau moyen (n°10) convenablement essoré avec extension régulière de très peu d'eau... Ce n'est pas si évident ! Eviter encore la précipitation ; en attendant un séchage minimum, poserles pièces verticalement contre un objet BF en bas, puis retourner : BF en haut. Quand les plis de tension commencent à apparaître, mettre en place, avec éventuellement des cales de vrillage. Des pièces de 5F (ndt : 2 euros maintenant) conviennent très bien pour appliquer la pièce sur les cales mais il faut aussi s'aider de punaises (ndt : ou épingles). On évitera de blesser aile dérive et empennage en les protégeant par de petits rectangles de balsa 10/10. Un appui exagéré aboutira à un écrasement et à l'apparition de plis. Surtout attendre un séchage COMPLET. En l'absence de séchage ou de soleil... un jour complet.

Il est déconseillé d'enduire quand il fait humide (surtout en l'absence de chauffage) : risque d'apparition de taches mais aussi déformations ultérieures à redouter quand il fera très sec (appartements desséchés par le chauffage central).

L'enduit NITROCELLULOSIQUE...

sera fortement dilué - 3 parties d'enduit pour 7 de diluant ou même 25% d'enduit et 75% de diluant. Passer l'enduit très régulièrement et prendre la précaution d'en prendre très peu toujours du bout du pinceau. Bien étaler "cloison" après "cloison", dessus après dessous, en "tirant" bien sur la matière : surtout pas de "flaque" ou de "mare". Inégalités dans la tension = torsions assurées + poids augmenté. Une seule couche, la deuxième ne ferait pas disparaître les plis subsistant après la première. OU alors, frottage au diluant... Il vaut mieux laisser sécher en forme 8 jours, 15 même. Donc ne pas compter commencer une cacahuète le jeudi pour la faire voler le dimanche ! Même les boîtes ne contiennent jamais du prêt à voler comme en RC (bien trop lourd le polystyrène expansé).


Nous avons le temps qu'il faut pour nous occuper du fuselage, de l'hélice, des roues, des détails (faux moteur éventuellement) pour préparer les écheveaux aussi, encore que la connaissance du poids de l'appareil est un élément important pour le choix de la section de gomme, pour découper les immatriculations qui viendront garnir l'aile et le fuselage, pour tracer les volets, les ailerons, les portes.