Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §6
Ponçage
Source
Cacahuètes, débuts, progression, perfectionnement.
Auteur
Jacques Delcroix
Date
Juillet 1981
Pages page suivante
§0, §1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11, §12, §13, §14, §15, §16, §17, §18, §19, §20, §21, §22, §23, §24, §25, §26, §27, §28, §29
Mise à jour
26/05/2003


Pottier 100

Stabilisateur et dérive

La construction du stabilisateur et de la dérive est facilitée par l'adoption d'un profil "planche".

La minceur de ces structures constitue un piège : le voilage pour cause de tension non équilibrée. Le papier Modelspan ou japon est relativement épais et lourd par rapport aux structures ; avec un enduit trop peu dilué, les tensions deviennent vite insoutenables.

Personnellement, je prépare toujours stabilo et dérive avec des baguettes présentant plutôt une "hauteur" de 16 ou 17/10 (bois très léger). Le ponçage ramènera aisément l'épaisseur à 13 ou 14/10 nécessaires pour diminuer les risques de torsion... ou de collages des deux faces de papier. Les équerres sont précieuses pour éviter, limiter les torsions, les plis d'angle. En fait, elles peuvent être avatageusement remplacées par des baguettes en 5/10 d'épaisseur. Exemple du stabilo du Pottier 100 :

Le fait qu'elles n'existent pas sur un plan n'empêche pas d'en ajouter. Pour ceux qui se sont fait une balance sensible, un stabilisateur sans entoilage fait 9 à 10 centièmes de gramme... L'entoilage coûtera 13 à 18 centièmes de gramme (surface plus ou moins grande).

Dans un stabilisateur comme celui du Pottier 100, on peut très bien négliger dans un premier temps l'échancrure, ce qui garantit une meilleure rectitude du bord de fuite (réalisé d'un seul tenant, échancré après). l'ordre des opérations est figuré par un chiffre de 1 à 7.

Après assemblage, commencer par découper au canif, aiguisé comme une lame de rasoir, le B.A. et le B.F. suivant le schéma, avec de longs copeaux les plus réguliers possible. Là aussi le ponçage nécessite la même légèreté des doigts et de la main. La bord marginal sera profilé de façon analogue.

Analogie totale pourla dérive, à moins que l'on parte du longeron, souvent doublé pour permettre un découpage ultérieur du volet mobile. L'ordre des opérations peut très bien être alors :

Atteindre 8/100 de gramme permet de garantir un poids "fini" peu élévé. L'entoilage coûtera 9 ou 10 centièmes de gramme. Mêmes précautions pour la mise en forme des B.A., B.F., puis le ponçage.