Peanut Scale by Christophe TARDY Accueil - Sommaire - Liens
Site Français consacré aux modèles réduits d'avions à l'échelle Cacahuète - French site dedicated to Peanut Scale aircraft models.
Article - §3
Construction de l'Aile
Source
Cacahuètes, débuts, progression, perfectionnement.
Auteur
Jacques Delcroix
Date
Juillet 1981
Pages page suivante
§0, §1, §2, §3, §4, §5, §6, §7, §8, §9, §10, §11, §12, §13, §14, §15, §16, §17, §18, §19, §20, §21, §22, §23, §24, §25, §26, §27, §28, §29
Mise à jour
09/12/2003


Pottier 100

Construction de l'aile

- Nervures
Réalisation d'un gabarit, pourles nervures, en C.T.P. (contreplaqué) de 1 mm. Son contour doit plutôt excéder les cotes du profil définitif de 3 ou 4/10 de mm, ce qui permettra une petite marge pour le ponçage. Je n'ai jamais été un adepte de la méthode du bloc de nervures... A cette échelle, ça me semble dificile. Je suis pour le découpage individuel des nervures, sans tracé, avec un bon appui contre le gabarit, une coupe avant sûre et définitive : la queue de la nervure pourra être gardée un peu plus longue et recoupée au moment utile.

>> Le mot du webmaster
Personnellement, j'utilise deux gabarits. Les deux morceaux de CTP sont collés à la colle contact (Pattex) pendant la mise en forme et le ponçage. On décolle facilement les gabarits (APRES avoir percé deux trous pour les épingles) en glissant une lame de cutter entre les deux nervures, avec précaution ! Il est recommandé de coller directement le dessin de la nervure sur les deux futurs gabarits, c'est bien pratique !

Ces nervures sont souvent découpées dans du balsa de 1 mm bien trop lourd. On doit poncer celui ci pour le ramener à 5/10 voire 4/10 mm... Pour ce faire, poncer alternativement les deux faces avec un abrasif assez gros (120 - 180) en prenant la précaution de s'installer sinon sur un marbre, tout au moins sur une surface plane et lisse (par exemple une belle plaque de de CTP de bouleau). On finit avec de l'abrasif plus fin (400) collé sur l'autre face de la cale à poncer.

- Bord d'attaque
Pour le bord d'attaque de l'aile (B.A.) on peut mettre un 2x2 assez léger ou même une 1,5x1,5 ; tenir compte de ce choix pour la réalisation du gabarit.
Après maints essais, il semble que le longeron unique "vertical", affleurant à l'extrados (au dessus) soit très satisfaisant. Il est préférable, en agissant avec une lame de rasoir neuve, de ménager d'abord des encoches volontairement un peu étroites, celles-ci étant élargies à l'ajustage (sans jamais forcer).

- Bord de fuite
Le bord de fuite (B.F.) de l'aile est préparé dans du balsa 15/10 léger en 2,5 ou 3 mm de large. Il est rarement elliptique, plutôt rectiligne ou à "pans coupés". Dans ce cas les pièces sont tranchées, biseautées, collées puis prédécoupées de façon à former une section trapézoïdale; partie la plus mince réduite par fins et longs copeaux à 7 ou 8/10 environ. Les initiés du Jedelski ne manqueront pas de tressaillir en apercevant ce schéma, qui leur rapellera l'importance de "l'angle de coupe" (couteau tenu obliquement pour attaquer la baguette).

C'est seulement ensuite qu'interviendra un premier ponçage (facultatif) pour effacer les moindres marques de de la lame de couteau (examen en lumière rasante). Aiguiser et apprendre à tenir son outil plutôt que de reporter toutes vos difficultés sur son dos!

Avant de procéder à l'assemblage définitif, il convient d'encocher le BF pour l'insertion des queues de nervures. La largeur des encoches devra être là encore plutôt trop fine que trop large. Une lame neuve cassée en biseau très pointu pour détacher le fond de l'encoche (une pointe d'épingle peut convenir).